Sebw.infO

En parcourant le web
User Avatar

Creer un serveur proxy en 3 clic tinyproxy

Ajouté par h2tp Aucun commentaire 23 mai 2017 Debian proxy open-source sécurité serveur


tinyproxy1.tb

Tinyproxy est un proxy web très leger. Il permet notamment de bloquer des sites par domaine ou par URL. Il peut par exemple servir à bloquer les publicités ou des sites que vous ne voulez pas visiter. Il ne crée pas de cache des pages visitées.

 

Ces informtions proviennent du site https://doc.ubuntu-fr.org/tinyproxy


Tinyproxy peut s'installer sur votre propre machine, ou sur une machine serveur. Il peut être une alternative intéressante à Adblock si vous utilisez plusieurs navigateurs web et que vous souhaitez partager les règles de filtrage entre tous ces navigateurs.

Installation

Tinyproxy est très simple d'installation puisqu'il est présent dans le dépot universe. Il suffit donc d'installer le paquet tinyproxy. Ou pour l'installer il vous suffit de cliquer ici

Configuration

Le fichier de configuration à modifier est /etc/tinyproxy.conf.

Pour modifier les restrictions d'accès changer les lignes :

# The following is the authorization controls. If there are any access
# control keywords then the default action is to DENY. Otherwise, the
# default action is ALLOW.
#
# Also the order of the controls are important. The incoming connections
# are tested against the controls based on order.
#
Allow 127.0.0.1
Allow 192.168.1.0/25

"Allow 192.168.1.0/25" : si votre Tinyproxy est installé sur une machine de votre réseau local (pensez à vérifier les règles de votre firewall). S'il est uniquement installé sur votre propre machine pour n'être utilisé que par celle-ci, alors "Allow 127.0.0.1" est suffisant.

Sinon, commentez les lignes "Allow" aura pour effet d'autoriser à tout le monde.

Pour bloquer les sites nous devons spécifier un fichier qui contiendra les URLs non désirées.

Dans le même fichier (tinyproxy.conf), trouvez la ligne

#Filter "/etc/tinyproxy/filter"

et remplacez-la par

Filter "/etc/tinyproxy/tinyproxy.filter"

Créez le fichier tinyproxy.filter et insérez-y vos règles, par exemple :

.exemple.org 
.exemple.com 
.domaine.tld

Vous devrez redémarrer Tinyproxy pour que les nouvelles règles soient prises en compte.

Pour personnaliser les pages d'erreur :

cd /usr/share/tinyproxy

Tinyproxy s'exécute en dæmon.

Pour l'arrêter, le démarrer et le redémarrer :

sudo /etc/init.d/tinyproxy stop 
sudo /etc/init.d/tinyproxy start 
sudo /etc/init.d/tinyproxy restart
Attention: Depuis la version 1.8.1, lorsque l'on veut faire tourner sur un port inférieur à 1024
User root

Tinyproxy et Firefox

Pour indiquer à Firefox qu'il doit utiliser Tinyproxy, il faut modifier les préférences de connexion : Préférences > Avancé > Réseau > Paramètres

Cochez "Configuration manuelle du proxy" et indiquez

Proxy HTTP : 127.0.0.1 Port : 1234

Remplacez ces valeurs par les votres, si besoin.

Proxy HTTP : l'adresse IP de votre proxy

Port : le port d'écoute de votre proxy

Cochez également "Utiliser ce serveur proxy pour tous les protocoles"

Pour désactiver le proxy dans Firefox, décocher "Configuration manuelle du proxy" pour, par exemple, cocher "Pas de proxy".

Tester Tinyproxy

Pour cela il suffit d'aller avec votre navigateur web sur un site que vous avez bloqué : vous ne devriez pas pouvoir le consulter.

Vous pouvez aussi consulter les logs du logiciel qui se trouvent dans /var/log/tinyproxy. Il est possible de rendre les logs moins bavards en éditant le fichier de configuration.


 

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot dexhu ? :