Sebw.infO

En parcourant le web
User Avatar

Monter une nouvelle partition sous Débian.

Ajouté par h2tp Aucun commentaire 05 juillet 2016 Debian partition debian hardware


La gestion des disques sous Débian.

Sous linux, les disques sont nommés de la façon suivante :
- pour les disques IDE : hda pour le premier disque, hdb pour le deuxième, hdc pour le troisième,...
- pour les disques SCSI,S-ATA ou USB: sda pour le premier, sdb pour le deuxième, sdc pour le troisième,...
(sur d'autres distributions, ou avec une autre configuration du noyau, les disques IDE peuvent aussi s'appeler sda, sdb)

Les partitions sont simplement numérotées :


- hda1 : première partition du premier disque (IDE)
- hda2 : deuxième partition du premier disque
- hdb1 : première partition du deuxième disque
- hdb2 : deuxième parition du deuxième disque
- etc.


Les numéros 1, 2, 3 et 4 sont réservés aux partitions primaires, les numéros 5 et suivants sont utilisés pour les partitions logiques.
Si votre disque hda contient deux partitions primaires et deux partitions logiques, vous aurez alors hda1, hda2, hda5 et hda6. hda4 (FIXME : hda3 ?) représente la partition étendue (qui contient les partitions logiques), mais dans la pratique on ne s'en sert pas.

Les partitions sont représentés par des fichiers dans /dev. Vous pouvez donc voir tous vos disques et partitions en tapant dans une console :

$ ls /dev | grep [sh]d

D'autres commandes peuvent vous donner des infos sur vos partitions :

# fdisk -l
$ df -ah

Ça peut être utile pour s'assurer que telle ou telle partition est bien celle que vous pensez.

Pour voir les partition non monté vous pouvez utiliser:

apt install parted
parted -l

Ensuite pour créer une nouvelle partition, entrer la commande:

cfdisk
cfdisk est un programme de manipulation de table de partitions pour GNU/Linux sous curses ou, si vous préférez, en mode texte. Il sera donc lancé en console ou à partir de n'importe quel terminal en mode administrateur.
Nota :
  1. cfdisk ne peut être utilisé que sur des disques non montés. Pour manipuler les disques du système en place, utilisez obligatoirement un livecd ou une cle usb-live.
  2. Certains formatages demeurent illisibles avec cfdisk, utiliser alors La commande fdisk pour effectuer les mêmes opérations.
Aprés avoir crée une nouvelle partition, vous aurez surement besoin de la formater pour quelle soit utilisable avec la commande "mount".
 
Pour formater en EXT4:
mkfs -t ext4 /dev/sdXX

Et le montage:

mount /dev/sdX /répertoire

Votre partition est à présent monté.

Pour qu'elle soit monté automatiquement au boot:

ajoutez cette ligne au fichier /etc/fstab:

/dev/hdxx              /répertoire          ext4      defaults              0      0

 


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


Écrire un commentaire

Quelle est le sixième caractère du mot qaez126 ? :